Conseils et bons plans divers étudiants
 
 

Tous les conseils et bons plans les plus récents figurent sur ma page facebook "Conseils étudiants gratuits et Traductions Corrections pro Le Mot Juste"



BONS PLANS PARIS ET BANLIEUE


Bonjour à tous et à toutes,

Vous êtes étudiant(e)s sur Paris ou sa banlieue et vous recherchez

= des bons plans et conseils pour

+ étudier dans des conditions optimales?

+ financer votre formation?

+ trouver des sorties sportives et culturelles intéressantes et gratuites?

+ vous soigner efficacement au meilleur prix?

+ exprimer votre créativité?

+ vous engager politiquement ou socialement?

= de bonnes adresses :

+ de restos u?

+ de centres d'orientation?

+ d'associations étudiantes?

Si vous ne l'avez pas encore récupérée dans votre faculté, téléchargez dès maintenant la brochure "un étudiant dans la ville" à cette adresse:

http://www.paris.fr/politiques/publications-de-la-ville/guides-et-brochures/un-etudiant-dans-la-ville-le-guide-pratique/rub_6403_stand_14769_port_14438

Que cette lecture vous soit utile à tous et à toutes,

Bon vent,

Mary-Gaëlle Tacnet
 

 

 

POURSUIVRE VOS ETUDES EN FRANCE: DOCUMENTS A CONSULTER



Site très utile où vous trouverez toutes les informations nécessaires pour poursuivre vos études en France (trouver une formation, préparer votre arrivée, financer vos études, trouver un travail, vous soigner...):

http://www.campusfrance.org/fr/

Bonne lecture,

Mary-Gaëlle Tacnet
 

 

 

ETUDIANTS SUR PARIS: SITE INTERESSANT


Bonjour à tous et à toutes,

Vous êtes étudiant(e) sur Paris ou vous le serez bientôt, voici un site très intéressant qui vous donnera une foule d'informations sur le logement (colocation, logement contre services, résidences étudiantes,...), les aides, les impôts...


http://www.etudiantdeparis.fr/infospratiques/logement
 

FORMALITES ADMINISTRATIVES ETUDIANTS ETRANGERS EN FRANCE

1. Le visa et le titre de séjour

www.diplomatie.gouv.fr
Si vous êtes ressortissant d’un pays de l’Espace Economique Européen, vous n’avez pas besoin d’un titre de séjour ni d’un visa. Une carte d’identité suffit.

Cas particulier : vous êtes bulgare ou roumain :
Vous n’êtes pas tenu de détenir un titre de séjour, sauf si vous souhaitez exercer une activité professionnelle ou commerciale.

Si vous êtes étudiant d’une autre nationalité, vous devez détenir un titre de séjour et être en possession d’un passeport en cours de validité.

Obtenir votre visa :

Cette démarche s’effectue avant votre arrivée à Paris. Tous les étudiants en dehors de l’Espace Economique Européen et de la Confédération Helvétique doivent obtenir un visa étudiant (destiné aux séjours en France de plus de 3 mois).
Attention : votre visa ne pourra pas être modifié en France. Assurez-vous donc de partir avec le visa étudiant.

Obtenir un titre de séjour :

L’étudiant qui vient en France poursuivre des études d’une durée supérieure à 3 mois doit en effet obligatoirement solliciter, auprès de la préfecture de son domicile, une carte de séjour temporaire portant la mention « étudiant ». La durée de validité de cette carte de séjour temporaire est limitée à la validité du passeport et elle ne peut excéder la durée des études. Elle est valable un an maximum mais peut bien sûr être renouvelée gratuitement.

Centre de réception des étudiants étrangers de la Préfecture de Police de Paris pour les étudiants domiciliés à Paris : 92 bd Ney, 75 018 Paris, Métro 4 : Porte de Clignancourt
www.prefecturedepolice.fe rubrique « prise de rendez-vous : étudiants étrangers »
Horaires d’ouverture au public : lundi-jeudi : 8H35-16H35, vendredi : 8H35-16H ; 08.21.00.19.75

Liste des préfectures en Ile de France :

Paris (75) : 01.58.80.80.58, www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr
Seine et Marne (Melun 77) : 01.64.71.77.77, www.seine-et-marne.pref.gouv.fr
Yvelines (Versailles 78) : 01.39.49.78.00, www.yvelines.pref.gouv.fr
Essone (Evry 91) : 01.69.91.91.91, www.essone.pref.gouv.fr
Hauts-de-Seine (Nanterre 92) : 01.40.97.20.00, www.hauts-de-seine.pref.gouv.fr
Seine-Saint-Denis (Bobigny 03) : 01.41.60.60.60, www.seine-saint-denis.pref.gouv.fr
Val de Marne (Créteil 94) : 01.49.56.60.00, www.val-de-marne.pref.gouv.fr
Val d’Oise (Cergy-Pontoise 95) : 01.34.25.25.25, www.val-doise.pref.gouv.fr

Séjour en France : documents à emporter :

Certains documents peuvent être réclamés au cours de vos démarches administratives. Pensez donc à apporter avec vous :
+ passeport et carte d’identité
+ votre visa long séjour
+ un extrait d’acte de naissance
+ une preuve d’affiliation à la sécurité sociale, la carte européenne d’assurance maladie pour les étudiants étrangers européens ou le formulaire SE401 pour les étudiants québécois
+ un justificatif des études
+ un justificatif de domicile ou une attestation d’hébergement
+ un justificatif de ressources financières (450€ par mois)
+ 3 photos d’identité

Je pense vous avoir tout dit. Les prochaines fois je vous parlerai de la sécurité sociale, des bourses, du travail, et du logement
.


SITIO PARA LOS ESTUDIANTES DE IDIOMA CASTELLANO



He aquí un sitio muy interesante para los estudiantes de idioma castellano cuyo proyecto es venir a Francia:

http://www.asepef.org/estudios-en-francia.html

“Los estudiantes extranjeros de rango universitario constituyen una parte nada desdeñable de la migración internacional. Su influencia política y cultural en el país de destino (lideres de asociaciones) y, a su regreso, en el país de origen (lideres sociales) rebasa con creces su magnitud. Constituyen además un medio claro de cooperación al desarrollo” Antonio Izquierdo Escribano, La Inmigración Inesperada (1996)

La Asepef, es una red franco peruana sin fines de lucro que nace por la necesidad de mejorar la integración del estudiante peruano en Francia y generar un espacio de reflexión sobre la realidad peruana.
 

Gare aux traductions automatiques gratuites:

Bonjour à tous et à toutes, voici un message très intéressant d'une collègue traductrice concernant les traductions automatiques dont il faut se méfier comme de la peste. Cette personne nous renvoie à la chronique audio de Philippe Meyer sur le site de France Culture.

Ces traductions automatiques gratuites (qui plus est, et pour cause...), ne génèrent en effet que des non-sens et saccagent donc vos documents en les traduisant, constat que je fais tous les jours quand je corrige des documents d'étudiants étrangers qui ont eu recours à ces systèmes pour traduire leurs documents en français. Il est alors extrêmement difficile pour moi de comprendre certaines de leurs phrases, et il faut jouer aux devinettes et reformuler un grand nombre de phrases. En matière de traduction, jamais une machine ne sera capable de remplacer l'homme, et c'est tant mieux!

Message de ma collègue Leïla FRESSY-PARVIN, Traductrice scientifique et technique anglais-français, posté le 12/01/2012 sur viadeo

"Donner du sens

Consultez la Chronique de Philippe Meyer (France Culture) sur la traduction automatique

http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-philippe-meyer-chronique-de-philippe-meyer-2012-01-12


Bonjour à toutes et à tous,

Nous savons tous quelle confiance très limitée accorder à la traduction automatique, et nous avons parfois l’impression d’être les seuls. Il est de plus rare que des voix extérieures à notre profession s’élèvent publiquement pour la défendre (notre profession, bien sûr, pas la traduction automatique !). Alors ne boudons pas notre plaisir, écoutons et faisons écouter la chronique de Philippe Meyer, diffusée ce matin sur France Culture, et qui pourrait s’intituler « La traduction automatique ou la truite de Schubert en string ». Le chroniqueur, avec beaucoup d’humour et force exemples, décortique le fonctionnement de la traduction automatique et en présente les résultats, avérés ou potentiels. De quoi bien commencer la journée.

Je vous souhaite une excellente année 2012.

Leïla"


LOGICIEL DE TRADUCTION AUTOMATIQUE: CHRONIQUE D'UNE CATASTROPHE LINGUISTIQUE...

 
Bonsoir,

Pourquoi ne faut-il jamais utiliser de logiciels de traduction (ou de correction d'ailleurs) automatiques? Eh bien tout simplement car c'est une arnaque totale. Vous êtes très nombreux à vous précipiter sur ces sites gratuits justement car ils sont gratuits et simples d'utilisation, mais vous risquez très gros en leur faisant confiance, en particulier de rendre un article, un rapport de stage, un mémoire ou une thèse incompréhensible et donc de ne pas être reçu(e) à vos examens. Vos documents universitaires traduits depuis votre langue maternelle en français sont parfois presque irrécupérables lorsque vous me les confiez pour une correction tant ils ont été saccagés par ces logiciels gratuits qui traduisent les textes mot à mot (forcément, il s'agit de machines). Or les phrases ne sont pas qu'une série de mots mis les uns à côté des autres, elles dégagent bien sûr du sens, sens qu'une machine est bien incapable de comprendre et qui plus est de retranscrire. Par ailleurs chaque langue a ses subtilités, un mot dans une langue n'est que très rarement traduit par un seul mot d'une autre. Quand vous ouvrez un dictionnaire, vous trouvez la plupart du temps plusieurs possibilités de traduction pour chaque mot. La machine de traduction automatique vous proposera comme traduction le premier mot qui apparaîtra dans sa mémoire, mot qui ne sera pas forcément exactement celui que vous recherchez, car les langues sont très riches, c'est d'ailleurs ce qui les rend si intéressantes, vivantes et complexes.

Voici un exemple concret du mauvais travail de ces sites de traduction automatique. J'ai tout simplement:

1. copié-collé le dernier message que j'avais publié sur cette page sur Reverso afin de le faire traduire en espagnol.

2. J'ai ensuite copié-collé la traduction espagnole obtenue et ai demandé qu'on me la traduise en français.

Normalement, j'aurais dû obtenir exactement le même texte français que celui que j'avais publié sur cette page. Comme je m'y attendais, la traduction française obtenue à la fin était bien différente du texte originel en français et ne voulait plus dire grand chose...
Je vous copie-colle les différents textes ci-dessous pour vous donner une idée des ravages que peut faire ce genre de site:

Texte français:

Bonjour à tous et à toutes, Vous êtes étudiant(e) sur Paris ou vous le serez bientôt, voici un site très intéressant qui vous donnera une foule d'informations sur le logement (colocation, logement contre services, les résidences étudiantes,...), les aides, les impôts...

Texte espagnol (des problèmes de traduction apparaissent déjà à ce niveau):

Buenos días todos y, Usted todas es estudiante sobre París o usted le será pronto, he aquí un sitio muy interesante que le dará a una muchedumbre de informaciones a la vivienda (alquiler conjunto, vivienda contra servicios, las residencias estudiantes), las ayudas(ayudantes), los impuestos...

Texte français traduit à partir du texte espagnol ci-dessus (charabia complet):

De bons jours tous et, Vous toutes êtes étudiants sur Paris ou vous il serez prompts, il y ai ici un endroit très intéressant qui lui donnera sur une foule d'informations sur la demeure (une colocation, une demeure contre des services, les résidences étudiantes), les aides (des assistants), les impôts...

Voilà, alors la prochaine fois, évitez ces sites. Vous valez tous et toutes beaucoup mieux que ces traductions horribles qui sont une insulte aux différentes langues de ce monde!

Bonne soirée...



“LES CHERCHEURS FONT LEUR CINEMA” – APPEL A REALISATEURS

 
Posted on enero 20, 2012 by EchFrancia

Vous aimez le cinéma ?
Vous êtes doctorant(e) dans un laboratoire d’Ile de France ?
Vous êtes passionné(e) par votre sujet de thèse et vous voulez le partager via un court-métrage ?
Le festival « Les chercheurs font leur cinéma » est fait pour vous !
Vous souhaitez faire partie de l’aventure cette année ? Prenez tout de suite votre agenda et venez nous rencontrer à la réunion des futurs réalisateurs 2012.

Jeudi 26 janvier 2012 à 19h

Amphi Herpin, bâtiment Esclangon, Jussieu
L’association Doc’Up (doctorants du PRES Sorbonne Université) organise pour la 6ème année consécutive ce festival de très courts-métrages de vulgarisation scientifique et vous propose d’expliquer le thème, la problématique et/ou les résultats de vos recherches de manière pédagogique et ludique à travers un film de 5 mn accessible au grand public. Grâce à des projections-débats autour de vos films, ce festival est une occasion unique de partager votre quotidien de chercheur de façon originale et attractive.

Agenda prévisionnel
Début janvier : appel aux candidats réalisateurs
26 janvier : réunion d’information
14 février : inscriptions officielles
Courant mars : formation écriture
Courant avril : formation tournage
Courant juin : formation montage
Mai-juin : tournages
Octobre-novembre : projections lycées et grand public

http://echfrancia.files.wordpress.com/2012/01/appel_realisateurs_2012.pdf

 

La traduction: définition et méthodologie



 
 
Voici des conseils qui serviront à la fois aux étudiants qui suivent des cours de traduction à la Faculté et aux étudiants étrangers qui rédigent dans un premier temps leurs documents dans leur langue de naissance avant de les retranscrire en français.
 
Méthodologie de la traduction :

  • Qu’est-ce que traduire ?
La traduction est un acte paradoxal puisqu’il s’agit d’une nouvelle écriture du texte dans un système différent de celui dans lequel il a été élaboré. La traduction se veut captation du sens, mais quelque chose vient nier l’évidence et la légitimité de cette opération : l’adhérence obstinée du sens à sa lettre. Le philosophe et traducteur A. Berman rappelle que les traducteurs ont toujours exprimé - c’était déjà le cas au IVème siècle du Patron des Traducteurs, Saint-Jérôme-  un sentiment de tristesse qui accompagne l’acte de traduction et la souffrance du texte traduit qui est celle du sens privé de sa lettre. Le paradoxe du traducteur pourrait s’exprimer ainsi : « si la lettre et le sens sont liés, la traduction est bien une trahison et une impossibilité ». C’est bien ce que dit l’adage Traduttore traditore, ou le mot de Franz Rosenzweig dans L’Ecriture, le verbe et autres essais : « Traduire signifie servir deux maîtres à la fois, donc, nul ne le peut ».
Et pourtant, ils traduisent… La traduction est, malgré sa dualité constitutive, une réponse à un besoin de communication entre les peuples, un besoin de s’instruire, de polémiquer, de convaincre. Des débats passionnés sur « l’art du traduire » se sont donc engagés entre les tenants d’une traduction élégante, s’adaptant aux habitudes de la langue d’arrivée au détriment d’une exactitude considérée comme étriquée, et les tenants d’un littéralisme qui souhaite privilégier la spécificité de la langue –donc la pensée du texte source- même si c’est au risque d’une possible inintelligibilité. Cicéron a été le premier théoricien de la traduction élégante et c’est ce versant de la traduction qui a été la référence des traducteurs français classiques jusqu’au XVIIIème siècle, proposant ces « belles infidèles » qu’a analysées G. Mounin. Les romantiques, à partir de Chateaubriand, traduisant Le Paradis perdu de Milton, se sont donnés pour règle le respect du projet du texte source, s’autorisant à forcer la langue d’arrivée dans le sens de l’original. La littéralité radicale est encore illustrée aujourd’hui par H. Meschonnic retraduisant la Bible pour lui garder toute sa force dérangeante.
Les deux courants se sont opposés si vivement que fidélité et liberté de l’interprétation ont été mises en concurrence comme le rappelle Schleiermacher dans Des différentes méthodes du traduire : « ou bien le traducteur laisse l’écrivain le plus tranquille possible et fait que le lecteur aille à sa rencontre, ou bien il laisse le lecteur le plus tranquille possible et fait que l’écrivain aille à sa rencontre ».
La polémique est toujours actuelle, mais dans la pratique courante de la traduction, c’est une stratégie du juste milieu qui prévaut : la plus grande fidélité possible au texte de départ sans sacrifier l’authenticité de la langue d’arrivée.
  • Les critères d’évaluation de la traduction universitaire : principales fautes sanctionnées :
    • Fautes de langue :
 
  • Fautes d’orthographe
 
  • Fautes de vocabulaire :
= faux-sens : erreur ponctuelle sur un mot ou une expression qui ne remet pas en cause le sens de la phrase : ex : traduire « cil » par « sourcil »
=contre-sens : l’unité de sens n’est pas restituée (par ex : traduire « négation » à la place d’ « affirmation »)
= non-sens : contre-sens aggravé sur un mot qui fait que la phrase n’a plus aucun sens
= barbarisme lexical : invention d’un mot inexistant dans la langue cible
= barbarisme de conjugaison : forme verbale qui n’existe pas
= maladresses d’expression : mal-dit, très mal-dit, charabia
  • Fautes de grammaire  ou solécismes : le solécisme enfreint les règles de la syntaxe et non celles de la morphologie comme pour le barbarisme. Il concerne en particulier :
 
= les accords en genre et en nombre du participe passé
= le non-respect des temps, des modes et des personnes
= la confusion des temps 
=les aspects de l’action : emploi des auxiliaires, semi-auxiliaires
=la syntaxe des prépositions et pronoms personnels
=les règles de la subordination
 
  • Fautes de méthode
Le texte doit être respecté au plus près. Sont donc sanctionnés :
= l’omission
= les rajouts
= la broderie ou réécriture
= la simplification (il faut garder les répétitions par ex)
=le non-respect des registres de langue (soutenu ou familier)
=le non-respect de la ponctuation
  • Les étapes de la traduction
 
  • L’analyse du texte de départ
Le texte de départ n’a pas été écrit pour être traduit, il a sa valeur à part entière et mérite une analyse qui en détermine non seulement le message, mais aussi les effets proprement littéraires et stylistiques. Il convient donc :
= de repérer les paramètres essentiels à la compréhension d’un texte :
  • Situer dans le temps et l’espace : quand ?, où ?
  • Identifier les personnages et leur rôle
  • Les champs sémantiques
  • Les unités de sens
  • La valeur des temps
  • Les articulations logiques
  •  
= d’être attentif au rendu des effets stylistiques :
 
  • La prise en compte du contexte de l’époque (vocabulaire plus ou moins archaïsant)
  • Les registres de langue (recherchée, soutenue, familière, argotique…)
  • Les expressions lexicalisées
  • Les proverbes et les dictons
  • Les figures du discours (ellipses, hyperbates…)
  • Les métaphores usuelles et libres
  • Le rythme
  • La longueur des phrases
  • Le style du passage (argumentatif, descriptif, explicatif, narratif…)
  • Le ton (dramatique, grave, ironique…)
 
  • La restitution
 
= le premier jet :
Afin de ne négliger aucune des nuances du texte et d’éviter les omissions, il est recommandé d’effectuer un véritable « mot à mot » qui ne laisse de côté aucun des aspects du texte. Dès cette première étape il faut noter les traductions approchantes ou synonymiques qui viennent à l’esprit si  le mot propre fait défaut.
 
= la vérification des propositions (les lois de la langue d’arrivée)
Il convient de consulter systématiquement grammaires, dictionnaires, lexiques pour s’assurer de la correction et de l’authenticité des expressions idiomatiques de manière à éviter solécismes, contre-sens, et gallicismes. Pour les étudiants étrangers, c’est l’occasion de relever sur des fiches les nouvelles tournures ou expressions apprises.
 
= l’application des préceptes et des procédés de traduction
Chaque fois que la traduction littérale s’avère satisfaisante, on recourra à la transposition, la modulation et l’équivalence et « on veillera à n’opérer aucune des déformations qui sacrifient la lettre du texte de départ au profit du sens et de l’élégance » (A. Berman).
 
= la recherche du naturel
Chaque langue offre des caractéristiques propres dans ses réalisations discursives d’un même contenu sémantique. Expressions lexicalisées, tournures fréquentes doivent être apprises et mises en fiches pour être mobilisées en temps utile.
 
  • la relecture
C’est le moment de porter un regard critique sur son texte et de rectifier les erreurs d’accents, d’orthographe d’usage et fautes d’accord. Parfois cette phase permet de retrouver des expressions ou mots que nous n’avions pas réussi à faire jaillir de notre cerveau dans un premier temps.


CONSEILS ET MARCHE A SUIVRE POUR LES ETUDIANTS ETRANGERS SOUHAITANT VENIR ETUDIER EN FRANCE

"Je vais en France", document pdf très intéressant pour tous les étudiants étrangers qui souhaitent venir suivre des études en France. Il aborde toutes les questions pratiques essentielles à une bonne installation dans l'hexagone.


http://www.cnous.fr/doc/jvf_fr.pdf


ENTREE GRATUITE SALON DU LIVRE DE PARIS DU 16 AU 19 MARS POUR LES ETUDIANTS DE MOINS DE 26 ANS

L'entrée au Salon du Livre de Paris (du 16 au 19 mars) est gratuite pour les étudiants de moins de 26 ans. Pour tout renseignement, rendez-vous à la page suivante: http://www.salondulivreparis.com/?IdEvent=6&IdNode=2374&Lang=FR&IdNodeVersion=4010&FromBO=Y

 

 

Thélème, un jeu multi-participants en ligne pour apprendre ou perfectionner son français:


http://www.theleme-lejeu.com/2009/07/01/presentation-generale/

Thélème est un outil multimédia d’assistance à l’apprentissage de la langue française, qui se présente sous la forme d’un jeu en ligne massivement multi-participants. Les joueurs sont immergés dans un univers visuel interactif dans lequel ils réalisent des quêtes ludiques dans la langue d’apprentissage. Ils y rencontrent d’autres participants, allophones ou francophones, avec lesquels ils peuvent s’allier, combattre, échanger, négocier… et le faire en français.

Le joueur choisit un avatar qui le représente dans l’univers de jeu. Il explore le territoire, dialogue avec les autres joueurs qu’il rencontre, développe les capacités de son personnage en récoltant et en transformant des ressources, en échangeant des objets, en combattant des adversaires. L’évolution de son personnage est indiquée par des jauges de puissance, de savoir et de charisme. L’augmentation du niveau de ces jauges détermine les utilisations de nouveaux objets et de nouvelles capacités. Elle est permise par le succès dans les quêtes proposées, par l’activité sociale du joueur, ainsi que par la pratique du français. Des modules didactiques permettent des séquences captives en interaction avec des personnages animés par le logiciel, dont les quêtes sont ciblées sur un objectif de niveau de langue à atteindre par l’apprenant.

L’univers du jeu est représenté visuellement en 2D isométrique sur la base du logiciel Flash. Il est découpé en scènes, chacune correspondant à un écran. Le joueur se déplace sur la scène en cliquant l’endroit où il souhaite se rendre et se déplace d’un écran à un autre grâce à des points de liaison matérialisés à certains endroits.

La version que nous développons actuellement situe l’action dans une partie limitée du futur univers : une île avec un port, un bourg, une citadelle, une campagne et différents intérieurs de bâtiments. Cette version intègre un module didactique pour apprenants de niveau A. Un dictionnaire visuel est intégré au jeu. Le système de vérification du français est limité dans cette version à un correcteur orthographique. Il est articulé aux jauges de « savoir » (en fonction de la proportion de mots français corrects dans les phrases échangées) et de « charisme » (en fonction de la quantité de mots échangés).
 

Université de Bourgogne

Concours pour l'attribution de contrats doctoraux ministériels et bourses Jeunes Chercheurs Entrepreneurs


http://blog.univ-provence.fr/blog/mondes-arabe-musulman-et-smitique/education/2012/04/27/contrats-doctoraux-universit-de-bourgogne

Contrats doctoraux - Université de Bourgogne | Mondes Arabe, Musulman et Sémitique

blog.univ-provence.fr

Chaque année, l'ED LISIT organise deux concours pour l'attribution des contrats doctoraux ministériels et des bourses Jeunes Chercheurs Entrepreneurs du Conseil Régional de Bourgogne.
 

"Je trouve que", c'est mal dit!!!


Eh oui, on ne dit pas, à l'écrit, "je trouve que" dans le sens de "je pense que": langage trop familier.

A la place, il faut écrire: "je considère que", "je juge que", "j'estime que". C'est tout de même un peu plus joli...
 

QS publie son classement des meilleures universités mondiales par sujet !


http://www.mediaetudiant.fr/classement-palmares/qs-meilleures-universites-mondiales-sujets-10702.php
 

Où s’inscrire en juillet/août ? Toutes les pistes !


http://www.studyrama.com/formations/bac/inscription-enseignement-superieur/ou-s-inscrire-cet-ete.html

Où s'inscrire en juillet/août ? Toutes les pistes !
publié le 15/05/2012. Par Julie Mleczko

Mal orienté, mauvais timing, et peut-être même paresse… Tant de facteurs qui peuvent vous avoir empêché de vous inscrire pour la rentrée prochaine. Pas de panique, il est encore temps !

Chaque année et à la même période, les étudiants doivent réfléchir à leur avenir professionnel et postuler dans les universités, écoles et autres.
Et cela peut parfois ressembler à un parcours du combattant. Entre le choix d’un projet professionnel, le manque de renseignements sur les formations existantes, les dates limites des inscriptions, les refus… ils sont quelques-uns à se retrouver sans formation.

Mais pas question de se décourager : même en juin/juillet, il est encore possible de trouver une formation et ce jusqu’en septembre. La preuve ici même !

A noter : pour toutes vos questions concernant votre orientation et les inscriptions dans le supérieur, Studyrama vous donne RDV le 6 juillet : la rédaction sera mobilisée toute la journée pour vous répondre via un chat, mais aussi en vidéo live depuis son studio TV ! APB, que faire sans le Bac, s’inscrire en BTS, partir une année à l’étranger... : les journalistes de Studyrama répondront à vos questions en vidéo et en live. Retrouvez-les chaque heure entre 11h et 18h autour d’un thème particulier.

Première possibilité : la procédure complémentaire sur Admission-postbac.fr
Notez l’importance du système Admission-postbac.fr : par le biais de sa procédure complémentaire, il vous ouvre encore les portes des BTS, des DUT, des prépas, des universités... En effet, il propose une procédure d’admission complémentaire pour les étudiants qui n’auraient pas été satisfaits par les réponses à leurs candidatures lors de la procédure normale, ou qui auraient tout bonnement oublié de postuler.

2nde possibilité : s’inscrire en BTS et DUT
Oui, c’est possible. Attention, pour les DUT c’est très limité, mais pour les spécialités peu demandées, vous avez toutes vos chances encore ! Quant aux BTS, ils sont accessibles, avec ou sans le Bac, et là, toutes les spécialités sont disponibles ou presque.
Des RDV pour venir à la rencontrer des établissements qui inscrivent encore !
Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.
Tout d’abord, le salon virtuel Studyrama. Ouvert depuis le 1er juin et jusqu’au 30 septembre, il vous permettra de trouver une formation pour septembre, de bac à bac+5.
Comme dans un vrai salon, vous pouvez naviguer dans les allées à la rencontre de nombreux établissements du supérieur qui n’ont pas encore clôturé leurs inscriptions pour la rentrée de septembre. Venant de la France entière, ces établissements présentent leurs programmes de Bac à Bac+5, certains en alternance, et dans des secteurs variés : commerce, tourisme, sciences, informatique, ressources humaines…
Vous pourrez télécharger leurs brochures d’informations, visionner leurs vidéos mais aussi échanger en direct avec les équipes pédagogiques présentes. N’hésitez pas à les aborder pour leur poser toutes les questions que vous voulez !
Enfin si vous préférez les salons "physiques", il y a 4 rendez-vous que vous ne devez pas rater :
- Le Salon Sup Alternance le 7 juillet à Paris
- Le Salon Studyrama de l’Après Bac - Où s’inscrire ? le 7 juillet à Bordeaux
- Le Salon Studyrama de la rentrée étudiante les 6 et 7 septembre à Paris
- Le Salon Studyrama des Masters 1 & 2, des MS et MBA le 8 septembre à Paris.

3ème possibilité : s’inscrire à l’université
Là aussi, il reste des solutions. Que ce soit par le biais de la procédure complémentaire APB ou en allant frapper directement aux portes, vous pouvez trouver chaussure à votre pied.

4ème possibilité : s’inscrire en écoles de commerce et de management
Heureusement pour vous, toutes les écoles ne passent pas par APB, ce qui signifie que certaines continuent de recruter à leur rythme et jusqu’au remplissage complet de leurs effectifs. Ici, vous n’aurez que l’embarras du choix !

5ème possibilité : s’inscrire en école d’ingénieurs et d’ingénierie
Les places sont plus rares, certes, mais existent. Lisez vite notre article pour découvrir les écoles qui vous permettent d’accéder à des études d’ingénierie.

6ème possibilité : s’inscrire en école spécialisée et/ou de métier
Arts, santé, multimédia, transport, logistique, comptabilité... autant de secteurs dont les établissements de formation recrutent encore largement tout l’été, alors pour ne pas tenter votre chance ?

7ème possibilité : s’inscrire dans tous les types de formation citées ci-dessus, mais en alternance !->
Formule avantageuse, l’alternance permet à la fois de préparer un diplôme et de faire ses armes en entreprises. Les contrats commencent pour la plupart en octobre ou novembre, ce qui vous laisse le temps de trouver votre formation en alternance et l’entreprise qui vous accueillera.Un petit coup de pouce ? Rendez-vous au Salon Sup’Alternance du 7 juillet à Paris
 
 

 

Bourses étudiantes : le 10e mois sera bien versé

 
publié le 29/06/2012 sur http://www.studyrama.com/vie-etudiante/actualites/bourses-etudiantes-le-10e-mois-sera-bien-verse.html?var_mode=calcul#.T-1i-Zdu1rk.twitter

Les étudiants auront bien droit à leur 10e mois de bourse, comme cela avait été promis par le précédent gouvernement. Même si cette mesure n’était finalement pas prévue au budget de l’E...tat.

Voilà une nouvelle qui va faire du bien, juste avant l’été. Le 10e mois de bourse sera bien versé aux étudiants à la rentrée de septembre. C’est ce qu’a annoncé jeudi 28 juin, le ministre du budget Jérôme Cahuzac.
Le ministre a toutefois déploré que cette mesure, annoncée en août 2011 par l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez, n’avait en réalité pas été prévue au budget 2012 par l’ancienne majorité. Une « ardoise » qui représente 150 millions d’euros par an pour l’Etat mais que la nouvelle équipe gouvernementale veut honorer, comme il était prévu.

Une bourse en hausse de 12% sur deux ans
Ainsi en septembre, les 500 000 étudiants boursiers (soit plus d’1 étudiant sur 5) devraient toucher leur premier mois de bourse (avant ils devaient attendre le mois d’octobre). Ils verront ainsi leur bourse augmenter de 12% en deux ans (entre 160 et 460 euros supplémentaires). Cette annonce s’était accompagnée d’un rallongement de l’année afin de faire débuter les cours à l’université plus tôt en septembre.

Rendez-vous ici pour tout savoir sur le système des bourses et sur le budget étudiant.

 

Concours Sciences po 2013 : ce qui vous attend avec les nouvelles épreuves



 
Que va changer le passage de l'examen d'entrée de juin à mars à compter de 2013 ?

“Ce changement du calendrier est décisif. La liste des admis sera désormais publiée avant la clôture du dispositif APB [Admission postbac]. Cela permettra aux lycéens de se retourner vers une autre filière en cas d'échec à l'examen, et de ne plus pénaliser les autres établissements, qui devaient attendre les résultats de Sciences po pour finaliser leur liste d'étudiants.
La période de candidature sera elle aussi avancée : les candidats [élèves de terminale] devront rendre leur dossier avant fin décembre. Les écrits arriveront en mars. Puis les oraux. L'objectif étant que tous les candidats admissibles passent désormais 2 entretiens : l'un général, l'autre de langue.”
Les candidats n'auront pas achevé le programme de terminale. Comment allez-vous adapter vos épreuves ?

“La réflexion est en train d'aboutir avec les inspecteurs généraux. Dans tous les cas, il s'agira d’épreuves qui font appel aux entraînements effectués au lycée, pour suivre notre souhait d'être au plus proches du bac. Mais évidemment, nos épreuves sont plus difficiles que celles du bac.
Et si le programme devient, pour plusieurs matières, celui de première, ce n'est pas un niveau de première que nous demandons. Les candidats devront fournir beaucoup de travail supplémentaire, notamment un grand nombre de lectures pour être au niveau.”
Quel est le programme à réviser pour l'épreuve d'histoire (4 heures – coef 2) ?

“L'épreuve sera articulée autour du nouveau programme d'histoire de première, ce qui correspond au même programme que celui de l'épreuve actuelle d’entrée à Sciences po [le XXe siècle]. Évidemment, l'entraînement et l'assiduité en terminale seront bénéfiques.
Concernant les lycéens scientifiques, ils ne sont donc pas obligés de prendre l'option histoire en terminale, mais ce choix leur sera forcément utile.”
Et pour l'épreuve à option (littérature, mathématiques ou SES (sciences économiques et sociales), qui dure désormais 3 heures (au lieu de 4 heures en 2012) ?

“En littérature, le programme ne change pas [il s'agissait déjà du programme de première puisqu'il n'y a plus de français obligatoire en terminale]. L'épreuve demeure un commentaire de texte littéraire, avec 2 textes au choix. Seule différence : l'un des textes aura un caractère philosophique, un peu dans l'esprit du commentaire de l’épreuve d'ordre général jusqu'ici. Un texte d'idées donc, d'un moraliste ou d'un essayiste, par exemple Montaigne, Pascal, Bossuet, Rousseau, Diderot, Starobinsky… Attention, ne vous appuyez pas sur cette liste, qui n'a rien d'exhaustif.

L'épreuve de mathématiques, destinée aux lycéens de terminale S qui ont pris l'option maths, reste centrée autour d'un problème. Un exercice supplémentaire sera ajouté pour éviter les aléas. Le programme de révisions est celui de 1ère, avec certains éléments du programme de terminale S, obligatoirement traités en début d'année.

Enfin en SES [sciences économiques et sociales], l'épreuve reste la même sur la forme. Le programme de révision est celui de première, ainsi que certaines parties du programme de terminale, étudiés en début d'année également. Dans les deux cas [maths – SES], tout le programme à réviser aura été vu avant Noël au lycée.”

Lire aussi la seconde partie de l'interview de Françoise Mélonio : Concours Sciences po 2013 : ce qui vous attend avec le dossier et les oraux
Consultez les épreuves données au concours 2012.
La procédure d'entrée en première année de Sciences po Paris

À compter de 2013, pour intégrer Sciences po Paris, la procédure comprend 2 étapes. L'admissibilité tout d'abord, qui repose sur 2 éléments : le résultat aux 3 épreuves écrites de l'examen (histoire ; option en littérature, mathématiques ou sciences économiques et sociales ; langue vivante), organisé désormais en mars, et l'appréciation du dossier du candidat. Les candidats déclarés admissibles doivent ensuite passer 2 oraux, un entretien d'admission et un oral de langue vivante.

L'épreuve de culture générale a été supprimée, ainsi que la possibilité d'intégrer l'IEP au titre de la mention très bien. Désormais, une partie des candidats sera déclarée admissible à l'IEP sur la base de l'appréciation de leur dossier de candidature (dans une proportion similaire à celle des étudiants jusqu'ici retenus via la mention très bien).

Lire notre article : Sciences po Paris : un nouveau concours d’entrée bac+0 (décembre 2011)

Propos recueillis par Camille Stromboni
Juin 2012

LES ÉPREUVES DES CONCOURS DES IEP 2012

- Sciences po 2012 : les concours 2012 en direct.
- Sciences po : le calendrier 2012 des concours des IEP.
- Sciences po : derniers conseils avant les concours des IEP.
- Découvrez le blog d'Éric Cobast qui vous accompagne pour réussir les concours Sciences po (ses vidéos sur l'actualité 2011-2012)

EN SAVOIR PLUS SUR SCIENCES PO

- Suivez toute l’actualité des IEP.
- Faites notre test Êtes-vous fait pour Sciences po ?
- Découvrez à quoi mène Sciences po.
- Trouvez l'IEP qu'il vous faut avec notre banc d'essai des IEP de région.
- Savez-vous comment intégrer un IEP de province ?
- Connaissez-vous les particularités des 8 IEP de province : Aix, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Toulouse ?
- Consultez le témoignage de Daphné, étudiante à Sciences po Lille.
- Retrouvez les différentes manières d'entrer à Sciences po Paris et la réforme du concours qui prendra effet en 2013
- Suivez le match : Sciences po Paris vs HEC et Dauphine.
- Découvrez le blog d'Éric Cobast pour préparer Sciences po

http://www.letudiant.fr/examen/sciences-po-paris-les-cles-du-nouveau-concours-2013/sciences-po-2013-le-changement-date-de-l-examen-et-les-nouvelles-epreuves.html


 

Les bourses de la région Rhône-Alpes

 
http://www.mediaetudiant.fr/vie-etudiante/bourses-rhone-alpes-10692.php

Publié par MediaEtudiant.fr, dans Vie étudiante, le 29/06/2012
...
La région Rhône-Alpes offre de nombreuses possibilité d'aides aux étudiants. Media Etudiant fait le point sur les bourses disponibles, leur montant et leurs critères d'attribution.
La bourse Explo'ra sup

Cette bourse de mobilité internationale est destinée aux étudiants ayant un niveau allant de bac +2 à bac +5 qui sont inscrits dans un établissement de la région. Elle s'adresse aux élèves souhaitant faire une partie de leurs études ou un stage à l'étranger.

Les étudiants originaires de la région Rhône-Alpes suivant des études dans un autre département ont la possibilité de bénéficier de la bourse.
Montant de la bourse

Les élèves reçoivent une aide de 95€ par semaine, c'est-à-dire un montant mensuel de 380€.

Les boursiers sur critères sociaux ou les boursiers à taux zéro reçoivent également une aide supplémentaire de 530€.
Attribution de la bourse

Les étudiants intéressés par la bourse Explo'ra sup doivent faire leur demande auprès du service des relations internationales de leur établissement et non pas auprès de la région.

Plus la demande est faite tôt, plus l'élève a de possibilités d'en obtenir une.

Le nombre de bourses attribuées est limité chaque année.
Bourses sanitaires et sociales

Elle a pour but d'aider les étudiants souhaitant suivre une formation sociale ou paramédicale. Elle est destinée aux étudiants faisant une formation dans ce domaine dans un établissement de la région. L'aide financière est attribuée sur des critères sociaux.
Formations permettant de demander l'aide financière

Secteur sanitaire

* sage-femme
* psychomotricien
* infirmier
* auxiliaire puéricultrice
* aide-soignant
* masseur kinésithérapeute
* pédicure podologue
* ergothérapeute
* ambulancier
* infirmière puéricultrice
* préparateur en pharmacie hospitalière
* technicien en analyse bio-médicales

Secteur social:

* éducateur de jeunes enfants
* auxiliaire de vie sociale
* moniteur éducateur
* éducateur spécialisé
* conseiller en économie sociale et familiale
* aide médico-psychologique
* technicien de l'intervention sociale et familiale
* éducateur technique spécialisé
* assistant de service social

Montant de la bourse

Il existe 5 échelons différents. La bourse est versée de façon annuelle est varie entre 1000 et 4000 €.
Attribution de la bourse

Les étudiants doivent faire la demande auprès du conseil régional et fournir toutes pièces justificatives demandées.
 
 
 

Vous êtes étranger et vous souhaitez avoir des cours de français ? Vous avez jusqu'au 8 septembre pour vous inscrire.

Cours de français pour étudiants étrangers 2012-2013: Université Paris Ouest Nanterre La Défense


www.theses.fr: le moteur de recherche des thèses françaises.http://www.u-paris10.fr/1291820352253/0/fiche___actualite/&RH=ACTUALITE *
...
Sites des composantes ou serv > Francais Langue Etrangere
Actualité

Cours de français pour étudiants étrangers 2012-2013
Vie étudiante, International

du 15 juin 2012 au 14 juin 2013

CALENDRIER DE DEPÔT DE CANDIDATURES D.U
> du 15/06/12 au 08/09/12

Candidature sur http://sesame.u-paris10.fr/
Contact : mhammaoui@u-paris10.fr +(0033) 01.40.97.73.20
Partenaires
CIEP


 

Animafac recrute les relais de l'année 2012-2013 ! - Animafac: http://bit.ly/O3Pmyt

 

Pour l’année universitaire 2012 – 2013, Animafac recrute des volontaires en service civique pour devenir relais des activités du réseau, dans leur ville.

 

Nous cherchons des relais en Service Civique dans les villes suivantes : Amiens, Angers, Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Le Mans, Limoges, Marseille, Paris, Pau, Reims, Rennes et Strasbourg.

 

Pour information, nos équipes de relais locaux sont d'ores et déjà constitués sur Aix-en-Provence, Besançon, Bordeaux, Dijon, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Orléans, Perpignan, Poitiers, Rouen, Toulouse et Tours.

 

 

La mission

 

• Repérer, recenser et accompagner, seul.e ou en binôme, les associations étudiantes de votre ville ;
• Faire progresser une culture de l’échange entre les associations étudiantes par l’organisation d’événements locaux (rencontre des associations étudiantes de la ville en novembre, notamment) ;
• Coordonner un cycle de formations à la conduite de projets durant l’année universitaire ;
• Participer à l’organisation d’une rencontre inter régionale ;
• Diffuser les outils d’Animafac (guides pratiques notamment) ;
• Assurer la diffusion et l’animation de campagnes nationales sur votre territoire.


La mission commence au 1er septembre 2012 et se termine le 30 avril 2013

 

Sur Paris, en plus de ces activités les relais se partageront deux types de missions que nous vous invitons à découvrir ici : Les missions des relais franciliens.

 

Les trois premiers jours seront dédiés à une formation collective. Tout au long de la mission, vous serez accompagné.e à distance par votre tuteur qui viendra régulièrement dans votre ville pour vous aider à développer vos projets. Des déplacements fréquents à Paris sont à prévoir pour des journées de coordination (frais de déplacement et d’hébergement pris en charge).

 

Les conditions

 

• Être motivé.e et curieux.se ! Votre mission consistera en grande partie à aller vers les autres et à vous intéresser à leurs initiatives.
• Avoir du temps : il s’agit d’une mission de 24 heures par semaine en moyenne. Aménageable en fonction de votre emploi du temps, bien qu’incompatible avec des études lourdes. Mieux vaut être en année de césure, ou avoir un emploi du temps léger.
• Être autonome : l’accompagnement par votre tuteur se fera à distance. Vous devez donc être capable de vous organiser et ne pas avoir peur de travailler seul.e, muni.e de votre téléphone (prêté par Animafac) et de votre ordinateur.
• Avoir au moins 18 ans et moins de 26 ans au moment de la signature du contrat.
• Connaître le milieu associatif étudiant est un plus.

 

L’indemnité

 

Une indemnité mensuelle de 560€ par mois est versée au volontaire qui peut exercer d’autres activités rémunérées en complément.

 

Le statut

 

Le Service Civique est un statut qui permet à une personne de s’investir à temps plein pendant une durée variable au sein d’une association tout en étant indemnisée. Renseignez-vous : http://www.service-civique.gouv.fr/

 

VOUS AVEZ ENCORE DES QUESTIONS ?

Contactez-nous au 01 42 22 15 15

 

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ.E ?

Faites-nous parvenir votre CV ainsi qu'une lettre de motivation à : candidature_relais[AT]animafac.net (remplacer [AT] par @)

Merci de préciser la ville pour laquelle vous candidatez dans l’objet de votre mail.
 

Offres d'emplois 4 vacataires étudiants – Saint Etienne (42)


Posted 11 juillet 2012 by annabiblioemplois in Bib. territoriales, Bibliothèques, Contrats, Stages, Temps de travail, Temps partiel. Tagué: 42, animation jeunesse, rangement, service public. Commentaires Fermés

4 vacataires – Ville de Saint-Etienne (42000), Médiathèque municipale de Tarentaize
...
La ville de Saint-Etienne (180 000 habitants) recrute 4 vacataires pour la Médiathèque municipale de Tarentaize, de septembre 2012 à mi-juillet 2013 (1 contrat de 6h/semaine, 3 contrats de 10h/semaine avec une rémunération au SMIC).

Les vacataires doivent obligatoirement avoir le statut d’étudiants (études supérieures).

Sous l’autorité du responsable de la médiathèque municipale de Tarentaize, ils ou elles seront chargés de renforcer les équipes en place afin d’assurer l’accueil du public.

Missions :

accueil du public à la banque de prêt : prêts, retours, renseignements

accueil des enfants, adolescents, familles en salle jeunesse : renseignements bibliographiques, surveillance de la salle, régulation des éventuels incidents

classement des retours du jour

gestion des documents réservés

gestion des transits entre bibliothèques

Compétences et qualités :

bonne culture générale

connaissances informatiques

rigueur, ponctualité et dynamisme

expérience des publics parfois difficiles

goût pour le milieu des bibliothèques

goût pour le contact avec le public

Lieu d’affectation :

Médiathèque municipale de Tarentaize, 20/24 rue Jo Gouttebarge, BP25, 42001 Saint-Etienne Cedex 1.

Profil 1 (10h/semaine) : mardi (13-16h), vendredi (16-18h3), samedi (13h-17h30)

Profil 2 (10h/semaine) : mercredi (13h30-18h30, samedi (12h30-17h30)

Profil 3 (10h/semaine) : mercredi 13h30-18h30), jeudi (16h-18h30), vendredi (16h-18h30)

Profil 4 (6h/semaine) : samedi (10h-12h30 14h-17h30

Merci d’adresser CV + lettre de motivation à :

Monsieur le Directeur de la médiathèque de Saint-Etienne.

20-24 rue Jo Gouttebarge

BP 25

42001 SAINT-ETIENNE Cedex 1

E mail : bmtarentaize@saint-etienne.fr

 

 

ALCOOL ET TABAC, où commence la dépendance?

http://www.letudiant.fr/loisirsvie-pratique/logement/cannabis-alcool-ou-en-etes-vous-17746.html

Si boire un verre en soirée ou s’en griller une de temps en temps n’est pas nocif, une consommation plus régulière doit vous alerter. Avez-vous atteint le seuil de dangerosité ? Voici de quoi vous éclairer.

Alcool : quel consommateur êtes-vous ?

Les mesures visant à limiter l’alcoolisme et la dépendance au tabac chez les jeunes se durcissent d’année en année. Un projet de loi a été adopté en 2009 afin d’interdire la vente d’alcool et de cigarettes aux mineurs. Mais les campagnes de prévention ont beau se succéder, les réalités demeurent : 7 étudiants sur 10 consomment de l’alcool pour faire la fête ; plus d’un étudiant sur 10 boit pour rechercher l’ivresse et pratique le "binge drinking" (appelé parfois "défonce" ou "biture express") (1).
 
De la consommation festive à la dépendance
Néanmoins, ce n’est pas parce que l’on boit un petit verre de temps en temps que l’on va devenir alcoolique. En fait, tout dépend de votre vulnérabilité, ainsi que du contexte de votre consommation et de sa fréquence.
 
Les étudiants ont souvent une consommation irrégulière. Ils boivent entre copains lors de soirées ou de sorties le week-end. Pas de fête réussie sans alcool pour certains : 1, 2, 3, 4 verres et plus. Si l’on n’y prend pas garde, cette consommation conviviale peut virer à l’excès. Pour les plus fragiles, elle devient un moyen de "défonce" pour faire oublier les soucis.
 
Pour l'OMS, plus de 21 verres par semaine : attention, danger !
Alors, comment détecter que l’on glisse d’un usage festif à une consommation abusive ? Quels sont les dangers occasionnés par ces excès répétés ? Les résultats de l’enquête santé 2011 de la SMEREP sont plutôt rassurants, puisqu’ils montrent qu’un étudiant sur 5 ne consomme jamais d’alcool.
 
Pour autant, il ne s’agit pas d’oublier que 15% des étudiants buvant de l’alcool consomment 4 verres ou plus au moins 1 fois par semaine. De plus, selon le test standardisé Audit (Alcohol Use Disorders Test), qui a vocation à repérer des comportements présentant un risque de dépendance ou étant le signal d’une dépendance installée ou en voie de l’être, 4 % des jeunes ont des problèmes graves, proportion qui augmente jusqu’à 22 ans et qui fléchit ensuite.

L’Organisation mondiale de la santé a défini des critères très clairs qui permettent de se repérer dans. Pour l'OMS, le seuil de danger est atteint à partir de “4 verres standards” consommés dans la même soirée ou de 21 verres par semaine pour un garçon et 14 pour une fille. Un verre standard comprend de 8 à 10 g d’alcool pur. Cela correspond à 3 cl de whisky, à 10 cl de vin, à 25 cl de bière à 5°.

Géraldine Dauvergne et Marie-Anne Nourry
Juillet 2012


 


La pilule du lendemain gratuite pour les étudiantes
 

(1) “La Santé des étudiants 2011”, 3e enquête nationale de LMDE (la Mutuelle des étudiants) et de l’EPSE (Expertise et prévention pour la santé des étudiants).



La pilule du lendemain, bientôt gratuite pour les étudiantes
http://www.mediaetudiant.fr/vie-etudiante/pilule-lendemain-gratuites-etudiantes-11112.php
Publié par MediaEtudiant.fr, dans Vie étudiante, le 13/07/2012
Soyez le premier à réagir à cet article !

La ministre de la santé Marisol Touraine vient d'annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre les grossesses non désirées chez les jeunes femmes. Elle vient notamment de signer un décret qui permettra aux infirmières d'universités de proposer gratuitement la pilule du lendemain aux étudiantes qui en feront la demande.
Déjà gratuite pour les mineures

Afin de limiter le nombre d'IVG chez les jeunes femmes, la contraception d'urgence est déjà gratuites pour les mineures. Celles-ci peuvent se procurer gratuitement la pilule du lendemain en pharmacie, mais aussi dans leur établissement scolaire. Cependant, cette mesure ne suffit pas : aujourd'hui, 48% des grossesses chez les 18-24 ans ne sont pas désirées.

Pour cette raison, la ministre de la Santé Marisol Touraine vient d'annoncer avoir signé un décret qui permettra aux étudiantes de se procurer une contraception d'urgence gratuitement, dans leur université. Rappelons que cette contraception peut se prendre dans les 5 jours qui suivent un rapport à risque.

 

Assouplissement et clarification des changements de statut pour les étudiants étrangers

http://www.legavox.fr/blog/cabinet-sayagh/assouplissement-clarification-changements-statut-pour-9059.htm

Publié par Cabinet SAYAGH

Type de document : Article juridique

Le 16/07/2012, vu 140 fois, 0 commentaire(s)

Share/Bookmark
Présentation : Un changement d’état d’esprit a eu lieu au Ministère de l’intérieur à l’égard des étudiants étrangers : L'accueil des étudiants étrangers participe au rayonnement de la France à l'attractivité nationale et internationale de nos écoles et universités ainsi qu'au dynamisme de notre économie. Les étudiants étrangers sont désormais perçus comme une source de richesse et non plus comme une charge. Le ministère de l'Intérieur est très clair : ces étudiants, une fois diplômés, sont des atouts pour nos entreprises qui souhaitent bénéficier des meilleures compétences et s’ouvrir à de nouveaux marchés. Ceux qui rejoignent leur pays d'origine avec leur diplôme ou après une première expérience professionnelle en France, contribuent à l'essor de ces pays. C'est ainsi que le ministère de l'intérieur a décidé d’abroger les deux anciennes circulaires GUEANT du 31 mai 2011 et du 12 janvier 2012 relatives à l'accès au marché du travail des diplômés étrangers. Ces circulaires concernaient les étrangers de niveau mastère. Son but est de favoriser l’accessibilité à l’octroi des autorisations un de travail et une meilleure prise en compte individuelle des situations des étudiants étrangers.

I) LA PROCEDURE DE CHANGEMENT DE STATUT DESTINEE A L'ENGAGEMENT DANS UNE PREMIERE EXPERIENCE PROFESSIONNELLE.


Le but est de donner toute sa portée à l'article L311-11 du code d'entrée et de séjour des étrangers et du droit d'asile.

Cet article prévoit que :



Une autorisation provisoire de séjour d'une durée de validité de six mois non renouvelable est délivrée à l'étranger qui, ayant achevé avec succès, dans un établissement d'enseignement supérieur habilité au plan national, un cycle de formation conduisant à un diplôme au moins équivalent au master, souhaite, dans la perspective de son retour dans son pays d'origine, compléter sa formation par une première expérience professionnelle participant directement ou indirectement au développement économique de la France et du pays dont il a la nationalité.



Pendant la durée de cette autorisation, son titulaire est autorisé à chercher et, le cas échéant, à exercer un emploi en relation avec sa formation et assorti d'une rémunération supérieure à un seuil déterminé par décret.



A l'issue de cette période de six mois, l'intéressé pourvu d'un emploi ou titulaire d'une promesse d'embauche, satisfaisant aux conditions énoncées ci-dessus, est autorisé à séjourner en France pour l'exercice de l'activité professionnelle correspondant à l'emploi considéré au titre des dispositions du 1° de l'article L. 313-10 du présent code, sans que lui soit opposable la situation de l'emploi sur le fondement de l'article L. 341-2 du code du travail.

L’article L 313-10 concerne la carte de séjour temporaire autorisant l'exercice d'une activité professionnelle, c'est-à-dire la carte de séjour salarié, la carte de séjour commerçant, industriels ou artisan, ou enfin la carte de séjour d'une activité professionnelle non soumise à autorisation et pour l'étranger qui justifie pouvoir vivre de ses ressources.

LE ministère insiste sur le fait qu’il n'est pas question d'opposer la situation de l'emploi et qu’il convient de tenir particulièrement compte des dispositions plus favorables prévues par les accords bilatéraux liant la France est un pays étranger.

La circulaire rappelle que l'étudiant n'a pas besoin de fournir l'attestation de réussite à ses examens dès le dépôt de sa demande.

C'est en fait les conditions prévues par l'article L311-11, les l'étudiant bénéficient d'une autorisation provisoire de séjour de six mois à compter de la décision du jury de l'examen concerné.

La délivrance du titre de séjour peut être réalisée dès lors que l'intéressé bénéficie d'un emploi ou d’une promesse d'embauche, ce, sans attendre la délivrance de son diplôme.

Si ses conditions sont réunies, cette autorisation provisoire de séjour sera renouvelée jusqu'à l’issue de la première expérience professionnelle.



II) PROCEDURE DE CHANGEMENT DE STATUT DE DROIT COMMUN.

Ce sont les services de la main d’œuvre étrangère qui instruiront les dossiers sous l'autorité du préfet concernant les demandes d'autorisation de travail.

L'examen des situations individuelles peut conduire les préfets à valoriser les critères suivants:

La contribution à l'attractivité de notre enseignement supérieur et la réponse aux besoins de l'entreprise concernée.

Le ministre prend soin de rappeler que le dépôt des demandes de titre de séjour est effectué dans les deux mois précédant l'expiration du titre de séjour, y compris jusqu'aux derniers jours. (Article R 312-2 CESEDA)

Le préfet devra également vérifier que l'employeur à effectué une recherche préalable effective et démontrer que l'offre d'emploi déposée auprès des organismes concourant à un service public de placement n'a pas été satisfaite après trois semaines de publication.



Le ministère énumère des critères précis pour l examen du dossier :


* L'entreprise a un établissement d'intérêt dans la zone géographique ou dans le pays d'origine du candidat.
* La formation des étudiants a été soutenue hors barème de la taxe apprentissage dans l’entreprise qui souhaite recruter.
* Le niveau des études suivies et les résultats obtenus dans ce cadre attestent de la réalité du parcours d'excellence, notamment dans le contexte actuel de construction de profils prêts à affronter le marché international de l'emploi.
*

Le parcours de l'étudiant s'inscrit dans le cadre d'une mobilité encadrée par une convention entre un établissement d'enseignement français ou étranger financé en partie par la France.
* L’étudiant a effectué tout ou partie de ses études secondaires en France, dans un établissement français à l'étranger ou dans un établissement étranger sous convention avec la France, avant de poursuivre un cursus universitaire en France.



Ces critères ne sont pas cumulatifs ni limitatifs.

III) NECESSITE DE FOURNIR L'ENSEMBLE DES INFORMATIONS NECESSAIRES AU TRAITEMENT DE SON DOSSIER A L’ETUDIANT DES LE PREMIER CONTACT AVEC L’ADMINISTRATION.

Le Ministère demande aux préfectures de maintenir une durée d'examen des demandes inférieure à deux mois dès lors que le dossier est complet, hors attestation de réussite afin d'éviter à l'étudiant étranger de perdre l’emploi auquel il postule.

Cela, quel que soit le fondement de juridique de sa demande.

Un examen prioritaire des dossiers déposés depuis le 1er juin 2011 et qui auront été à nouveau présentés à compter de la signature de cette circulaire, aura lieu.

Aucune obligation de quitter le territoire français ne pourra être exécutée.

Il sera donné aux étrangers une autorisation provisoire de séjour de six mois non renouvelable avec autorisation de travail, ou pour ceux qui ont une promesse d’embauche, un récépissé avec autorisation de travail durant l'instruction de ce dossier.

 

LouerUnEtudiant, la plateforme pour les missions étudiantes de courte durée


http://www.mediaetudiant.fr/vie-etudiante/louerunetudiant-11166.php

Publié par MediaEtudiant.fr, dans Vie étudiante, le 18/07/2012
... Soyez le premier à réagir à cet article !

Louer un Etudiant

Le site LouerUnEtudiant.com est une plateforme en ligne permettant aux étudiants de réaliser à distance des missions de courte durée. MediaEtudiant.fr vous propose de découvrir cette initiative parfaite pour travailler facilement cet été.


Comment fonctionne ce site pour un étudiant ?
Première étape : se proposer aux entreprises

Très logiquement, vous devez trouver des entreprises pour pouvoir travailler. Après avoir créé votre profil en quelques minutes, renseignez avec soin les champs disponibles pour montrer vos compétences et vos précédentes missions.

Dès lors, vous pourrez chercher directement les missions qui vous plaisent et contacter les entreprises.
Deuxième étape : travailler en ligne

Grâce au site LouerunEtudiant.com, vous pouvez travailler n'importe où. Votre bureau est en effet partout puisque vous pouvez manager et regarder votre projet en ligne. L'envoi de votre travail se fait directement sur la plateforme.

Après chaque mission, les clients vous évaluent. La note globale est affichée publiquement sur votre profil, ce qui peut vous permettre d'obtenir plus facilement de nouvelles missions.
Troisième étape : être payé

Grâce au système de visualisation de votre temps de travail, le site simplifie les factures. Vous recevrez directement le montant de vos prestations grâce à un virement bancaire.

 

Votre université pratique des frais illégaux : que faire ?


http://www.letudiant.fr/loisirsvie-pratique/aides-financieres/votre-universite-pratique-des-frais-illegaux-que-faire-13644/votre-universite-pratique-des-frais-illegaux-que-faire-18095.html?xtor=RSS-6&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Chaque année, des universités demandent à leurs étudiants de payer des frais d’inscription trop élevés. Le 17 juillet 2012, l’UNEF (Union nationale des étudiants de France), le principal syndicat étudiant, a ainsi publié son palmarès des établissements "hors-la-loi". 30 y sont recensés, contre 40 en 2011.
Normalement, une année d’études doit coûter 181 € en licence, 250 € en master et 380 € en doctorat, auxquels vous devrez ajouter la médecine préventive (5 €). Ces chiffres sont fixés par arrêté ministériel. Alors, que faire lorsque les frais d’inscription dépassent ces sommes ?

Refuser de payer pour des frais facultatifs
Si les frais sont présentés comme facultatifs, vous pouvez toujours refuser de les payer. Mais vous risquez de vous priver parfois de services essentiels pour vos études. Par exemple, les "frais d’accès aux salles multimédia" ou les "frais de bibliothèques" ne doivent pas être facturés en plus. "On les présente comme facultatifs mais ils sont obligatoires pour réussir !", s’offusque Habib Gniengue, membre de l’UNEF. Refuser de payer est donc possible mais cela pourrait "mettre l’étudiant dans une situation compliquée", estime Emmanuel Zemmour, le président du syndicat étudiant. Et le désavantager par rapport à ceux qui auront les moyens financiers de payer pour avoir accès à ces services.

Le sport et l’informatique à Lyon 3. Du côté des universités pointées du doigt par l’UNEF, certaines récusent les accusations qui leur sont faites. Un exemple : à Lyon 3, les frais d’accès à l’informatique et les frais pour les activités sportives sont signalés comme illégaux par le syndicat. Mais l’université signale que dès la rentrée prochaine les frais d’accès à l’informatique n’existeront plus. Et concernant le sport, les étudiants ne sont pas obligés de s’y inscrire. Ils peuvent le faire pour leur loisir ou en vue de l’obtention de points supplémentaires dans la validation de leur diplôme. Ainsi, cette année à Lyon, deux tiers des étudiants n’étaient pas inscrits en sport (8.100 inscrits pour 24.000 étudiants) et n’avaient donc pas payé les 35 € demandés.

Un DU facultatif mais plébiscité à Strasbourg. De son côté, Alain Beretz, le président de l’université de Strasbourg, se déclare en accord avec l’UNEF sur le principe. "Les frais demandés en plus doivent être facultatifs et ne doivent pas pénaliser les étudiants", assure-t-il. Mais il regrette que le diplôme de juriste et conseil d’entreprise (DJCE), un diplôme d’université facturé 600 € en plus du master mention "droit des affaires", soit signalé par l’UNEF comme obligatoire, une pratique illégale, alors "qu’il est facultatif". Alain Beretz signale que l’étudiant "n’est pas obligé" de s’inscrire et peut donc refuser de payer. Il précise néanmoins que la grande majorité des étudiants y souscrit car le diplôme "est très reconnu". En 2011-2012, 21 étudiants du master sur 22 s’étaient inscrits au DJCE.

Payer puis porter recours pour se faire ensuite rembourser
Si des frais illégaux vous sont présentés comme obligatoires, ou s’ils sont facultatifs mais donnent accès à des services essentiels au bon déroulement de votre scolarité, Habib Gniengue conseille de les payer. Vous pourrez ensuite vous faire rembourser si vous faites un recours contre la faculté. Comment faire ? "C’est extrêmement compliqué, avertit Emmanuel Zemmour. En général, les étudiants n’y arrivent pas tout seuls". Il s’agit en effet d’un recours au tribunal administratif. Le président de l’UNEF signale qu’il est rare que l’affaire demeure au niveau des élèves. C’est donc le rôle d’un syndicat de réunir le plus de cas possibles pour ensuite porter l’affaire en justice.

En 2011, par exemple, l’université Paris 2 a été condamnée à rembourser les frais de sport qui étaient imposés aux élèves. Les étudiants devaient faire une demande spécifique. Mais comme la procédure prend plusieurs mois et n’aboutit en général qu’à la fin de l’année, "peu d’étudiants ont fait la démarche pour se faire rembourser les 30 €", indique Habib Gniengue.

Des étudiants peu informés. En définitive, de l’avis des représentants de l’UNEF, peu d’étudiants connaissent vraiment les tarifs légaux. Leur manque d’information est pointé du doigt et explique parfois leur absence de réaction. "A aucun moment, ils ne se disent que c’est illégal", regrette Habib Gniengue, à propos des étudiants confrontés au paiement de frais d’inscription trop importants. "En première année, on n’a pas vraiment tendance à élever la voix", analyse Emmanuel Zemmour, président de l’UNEF.
Désormais, maintenant que vous connaissez les vrais tarifs, il vous sera plus aisé de réagir en passant ou non par un syndicat.


Mathilde Brochard
Juillet 2012

 

Les dates des derniers concours d'entrée pour les écoles du groupe EDH !


Publié par MediaEtudiant.fr, dans Etablissement, le 20/07/2012
Soyez le premier à réagir à cet article !

... Les dates des derniers concours d'entrée edh

Vous n'êtes pas encore inscrit dans une formation pour la rentrée ? La communication, le journalisme, l'art, la photographie ou le management vous intéresse ? Alors ne manquez pas les derniers concours d'entrée des écoles du groupe EDH !
Derniers concours en septembre

Vous ne savez pas encore ce que vous faites en septembre ? Vous êtes titulaire d'un Bac, Bac +1, Bac +2 ou Bac +3 ? Le secteur de la communication, du journalisme, de l'art, de la photographie ou du management vous intéresse ? Alors sachez que vous pouvez encore intégrer l'une des écoles du groupe EDH à la rentrée : les derniers concours ont lieu en septembre !

Sur concours, vous pouvez donc encore intégrer les écoles suivantes :

* EFAP : Ecole des métiers de la communication,
* EFJ : Ecole de journalisme,
* ICART :
L'école des métiers de la culture et du commerce de l'art
Ecole des métiers de la culture et du commerce de l'art
* ICART PHOTO : Ecole des métiers de la photographie
* ou EMP : Ecole de management de Paris

A l'EFAP et à l'EMP, vous serez principalement évalué sur votre sensibilité et votre intérêt pour la communication. A l'EFJ, vous serez testé sur votre connaissance des problèmes du monde contemporain, ainsi que sur votre intérêt pour l'actualité et la vie des médias.

Si vous souhaitez intégrer l'ICART ou l'ICART PHOTO, il vous faudra faire preuve d'une grande motivation. Ces écoles demandent en effet beaucoup d'investissement personnel, de curiosité et de passion.
Calendrier des concours

Pour intégrer l'EFAP, les concours ont lieu à :

* Bordeaux, le 5/09
* Lyon, le 8/09
* Paris, le 12/09
* Lille, le 12/09

 

Pour quels métiers êtes-vous fait(e) ? Faites notre test gratuit pour le savoir : http://ow.ly/cnyLW

 

 

L'Actu de l'Enseignement Supérieur est sorti de presse! http://bit.ly/y5AbMJ

 

Le 27 septembre 2012, l'UPEMLV (Université Paris Est Marne la Vallée) propose à l'ensemble de ses étudiants une journée de la rentrée.


http://www.univ-mlv.fr/universite/evenements/evenements/evenement/3093/journee-de-la-rentree/
 

Au programme :
 


Travailler pendant ses études

Des entreprises, services et UFR de l'Université seront présents pour proposer des offres d'emploi à temps partiels aux étudiants (CDD ou CDI). Les entreprises présentes s'engagent à proposer aux étudiants des emplois conciliant études universitaires et activité professionnelle.

Se préparer à rencontrer les entreprises

Des ateliers « CV et lettre de motivation » seront proposés durant cette journée par le Bureau d'Aide à l'Insertion Professionnelle (BAIP).

Avoir des informations sur la vie associative et culturelle, les bibliothèques, le sport, etc.

Les services de l'UPEMLV dédiés aux étudiants seront présents afin d'informer et d'accompagner les étudiants durant leur année universitaire.

Des informations sur les associations étudiantes présentes sur le campus seront également disponibles.

Télécharger le dépliant de présentation

Journée de la rentrée
Jeudi 27 septembre 2012 - 11h00 à 15h00

Pourquoi ne pas revoir vos basiques en français ? Faites le test et vérifiez votre niveau ! http://ow.ly/cjVk9

 

CV et lettre de motivation : comment gérer le "piston" http://ow.ly/ckkw3

 

Refondons l'Ecole : découvrez les contributions des membres de la concertation http://bit.ly/MOxPyN

 

 

Week-End aux Châteaux de la Loire pour 55 personnes

 

Les Châteaux du Val de Loire ont surtout été construits pendant la Renaissance (fin du XVe et XVIe siècles), période pendant laquelle des Rois de France ont passé beaucoup de temps dans la région. Depuis 2000, le Val de Loire, avec 280 km de long et 800 km2, est le site de France le plus grand jamais enregistré au patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que pôle touristique culturel.

Rendez-vous le samedi pour un week-end Erasmus qui vous fera remonter le...

temps !
Comme d’habitude le départ se fera à la Porte Maillot en direction du Château de Chenonceau pour la première visite du week-end.
L’après-midi la visite se poursuit dans le vieux Tours et sa cathédrale.
Nuit à l’hôtel.
Lendemain matin, direction Blois pour la visite du château puis direction Chambord pour le déjeuner et visite de son château l’après-midi.
Retour Paris prévu à 20H30 selon circulation.

To Be Eramus In Paris, à la découverte de la France et ses saveurs.

Dates : 4 et 5 aout
-Départ de Paris Porte Maillot (devant le Palais des Congrès - M1 Station Porte Maillot - RER C Station Neuilly Porte Maillot) Samedi 9h30 (heure de départ du car)
- Retour à Paris Dimanche à 20h30

Prix par personne : 85 Euros*
INCLUS : le transport en car, l’hébergement en auberge de jeunesse avec petit déjeuner et les visites des châteaux de Chenonceau, Blois et Chambord et de la cathédrale de Tours.
NON INCLUS : les repas, les dépenses personnelles.

Infoline
tobeerasmusinparis.com
Email : voyages@tobeerasmusinparis.com
Téléphone : +33609495704
Web : http://tobeerasmusinparis.com/Trip/ERASMMUS_TRIP_CHATEAUX_DE_LA_LOIRE.html

Copyright 2011 tobeerasmusinparis.com - EXOTOUR AFAT VOYAGES.
Nº de licence A087960001 - CAUTION BANCAIRE A.P.S.T. - R.C. Cabinet CHAUBET COURTAGE - TVA Intracommunautaire FR 75350833695

 

Profitez de l'évaluation gratuite de votre CV par l'auteur de "100 jours pour réussir dans l'entreprise" (Eyrolles) : http://www.c-l-e.fr/cv_146.htm

 

Rentrée Université Panthéon-Assas


Rentrée 2012-2013 le 1er octobre, toutes les dates http://www.u-paris2.fr/88811381/0/fiche___actualite/&RH=ACCUEIL_FR

 


Plusieurs établissements français proposent un service d'accueil pour les étudiants étrangers à leur arrivée en France. http://ow.ly/cEUAh

 

Quartier à Paris : où habiter à Paris ?

Colocation ou location classique... dans quel quartier habiter à Paris ? Voici une présentation rapide des différents quartiers à Paris

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/quartier-a-paris-ou-habiter-a-paris.html

 

 

Comment trouver un logement étudiant : les “maisons d’étudiants” http://ow.ly/cjEkE

 

Étudiant étranger : travailler durant ses études

http://vosdroits.service-public.fr/F2713.xhtml

Mise à jour le 08.12.2011 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Principe

* Principe
* Étudiants concernés
* Durée de travail autorisée
* Formalités d'embauche pour l'employeur
* Cas dérogatoires
* Où s'adresser ?
* Références

Principe

L'étudiant étranger peut exercer une activité salariée, sans autorisation, durant ses études en France.

Il peut travailler jusqu'à 60% d'un temps plein.

L'employeur doit déclarer son embauche à la préfecture.

Dans des cas dérogatoires toutefois, une autorisation provisoire de travail est nécessaire : cas des étudiants algériens, des étudiants devant travailler au-delà de la durée autorisée et des étudiants détenteurs d'un visa de long séjour temporaire.
Haut
Étudiants concernés

L'étudiant non-européen peut travailler à titre accessoire pendant ses études s'il est titulaire :

*

d'un visa de long séjour "étudiant" valant titre de séjour,
*

ou d'une carte de séjour temporaire portant la mention "étudiant".

La possession d'un de ces titres ouvre droit à toutes activités salariées en France métropolitaine.

Les étudiants européens et suisses peuvent séjourner en France sans titre de séjour et ont librement accès au travail en France, à l'exception des jeunes bulgares et roumains.
Haut
Durée de travail autorisée

L'étudiant peut accomplir 964 heures de travail maximum par an (60 % de la durée annuelle légale du travail).

Cette durée commence à partir de la délivrance du titre de séjour ou de la validation du visa de long séjour valant titre de séjour.

La préfecture peut retirer son droit au séjour à l'étudiant qui ne respecte pas cette limite.
Haut
Formalités d'embauche pour l'employeur

L'embauche ne peut avoir lieu qu'après déclaration nominative de l'employeur auprès :

*

soit de la préfecture du domicile de l'étudiant titulaire d'un visa de long séjour valant titre de séjour,
*

soit de la préfecture qui a accordé sa carte de séjour à l'étudiant.

Cette formalité doit être accomplie par l'employeur au moins 2 jours ouvrables avant la date d'effet de l'embauche. Elle peut se faire par courrier recommandé avec accusé de réception ou par courriel.

La déclaration doit être accompagnée d'une copie du titre de séjour ou du visa de long séjour de l'étudiant. Elle doit notamment préciser :

*

la nature de l'emploi,
*

la durée du contrat,
*

le nombre d'heures de travail annuel,
*

la date prévue de l'embauche.

Haut
Cas dérogatoires

Étudiants algériens

L'étudiant algérien reste soumis à autorisation s'il souhaite exercer un travail salarié à titre accessoire pendant ses études.

L'autorisation est limitée à 50 % de la durée annuelle du travail pour la branche professionnelle ou la profession concernée.

Étudiants devant travailler plus que la durée autorisée

Les étudiants suivants, qui doivent travailler au-delà de 964h par an dans le cadre de leurs études, doivent demander une autorisation provisoire de travail :

*

étudiant titulaire d'un contrat d'apprentissage s'inscrivant dans un cursus menant à un diplôme au moins équivalent au master,
*

étudiant dont la formation comprend une séquence de travail salarié : doctorant salarié préparant une thèse, allocataire de recherche, faisant fonction d'interne en médecine ou en pharmacie, assistant de langue...

Étudiants titulaires d'un visa de long séjour temporaire

L'étudiant venant suivre un semestre d'enseignement en France, détenteur d'un visa de long séjour temporaire de 6 mois, doit demander une autorisation provisoire de travail s'il souhaite travailler.

La durée de travail autorisée est fixée proportionnellement à la durée des études (par exemple 482 heures maximum pour un enseignement de 6 mois).

Dépôt de la demande d'autorisation provisoire de travail

L'étudiant doit faire sa demande auprès de l'unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) de son domicile.

La demande doit être déposée avant le début de l'activité.

Elle doit être notamment accompagnée d'une promesse d'embauche ou d'un contrat de travail et du titre de séjour ou du visa de l'étudiant.


 

REVISIONS EN FRANCAIS


Rendez-vous à la page suivante: https://www.facebook.com/TraductionsCorrections#!/groups/161800920518460/

Vous pourrez revoir de façon ludique le verbe "avoir", le "passé composé", et d'autres points grammaticaux
 

Vous allez devoir composer un CV et rédiger des lettres de motivation en anglais ?

Voici 300 mots et expressions qui vont permettront de rédiger plus facilement vos candidatures en anglais, extraits du "Guide du CV en anglais" d’Elisabeth Blanchet et Marie-José Zhu, aux éditions l’Etudiant.


Réussir son CV en anglais : le vocabulaire utile

http://www.letudiant.fr/jobsstages/cv-et-lettre-de-motivation-en-anglais-le-vocabulaire-indispensable-pour-etre-recrute-11061.html?xtor=RSS-260&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

 

Montpellier Logement : marchands de listes, attention à l’arnaque !

THIBAULT PRÉVOST
13/08/2012, 08 h 43 | Mis à jour le 13/08/2012, 09 h 42

Description de la recherche

Dans une grande maison bourgeoise, vous bénéficiez d'une chambre entièrement meublée, (bureau, chaises, canapé-lit) d’espaces communs (cuisine équipée, lave Linge, congélateur, salle de TV, sanitaire ainsi qu'une grande terrasse aménagée dans le jardin de la maison). Mais également d'une connexion Internet sans fil Wifi,...

Parfait pour étudiant de l'esc à 2min à pied Plus que 2 chambres de disponible, A saisir !

 

Dernières chambres disponibles à la Cité Internationale Universitaire de Paris du 11 au 25 août !


Venez visiter Paris et profiter du célèbre campus qui vous offre toutes les facilités (cafétéria, restaurant, installations sportives, parc de 34 hectares, centre culturel, service d'accueil...).

Pour plus d'informations, contactez Elena :
e.paskaleva@france-langue.fr

 

Etudiants : tout savoir sur les aides au logement


http://www.caf.fr/actualites/2012/etudiants-tout-savoir-sur-les-aides-au-logement

Comment bénéficier des aides au logement de la Caf ? Quelles démarches en cas de colocation ? Quelles pièces doit fournir le bailleur ?

Vous êtes étudiant, locataire ou propriétaire, et vous préparez votre emménagement ?
Pour vous :
- toutes les infos sur les aides au logement de la Caf ;
- les questions-réponses pour mieux vous guider ;
- et une estimation en ligne de vos droits aux aides au logement.

Faire ma demande en ligne

Pratique : vous pouvez faire en ligne votre demande d’aide au logement, ou alors télécharger les formulaires.

Nouveauté : la ligne directe des étudiants au 0 810 29 29 29*

Du lundi au vendredi, de 9h à 17h, les étudiants peuvent être conseillés sur leurs démarches concernant les aides au logement. Ce service téléphonique est national et accessible quel que soit le lieu de résidence.
* Prix d’un appel local depuis un poste fixe, hors surcoût éventuel depuis un mobile selon les opérateurs.
 

 

Comment choisir entre un BTS et un DUT ?


http://www.letudiant.fr/etudes/btsdut/bien-choisir-son-bts-ou-son-dut-11903/comment-choisir-entre-un-bts-et-un-dut-13740.html

 

CAMPUS COMEDY TOUR: PREMIER FESTIVAL D’HUMOUR INTER-CAMPUS La 2e édition du festival d’humour Campus Comedy Tour...


http://www.lepointetudiants.net/lemag/?p=931&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

 

Prix campus des lecteurs: un beau voyage à la clé...

 
  

www.theses.fr: le moteur de recherche des thèses françaises.


 

L’AFEV RECRUTE DES ÉTUDIANTS SOLIDAIRES !

« Pour agir contre les inégalités,
je suis bénévole à l’Afev »


...
Comme chaque année, depuis 20ans, les équipes de l'Afev seront présentes sur les campus universitaires pour rencontrer les étudiants désireux de s'engager bénévolement 2 heures par semaine à l’Afev.

Qu'est-ce que le bénévolat à l'Afev ? Le principe est simple, un étudiant accompagne un jeune en difficulté dans son parcours scolaire. À ne pas confondre avec de l'aide aux devoirs, les bénévoles à l'Afev proposent un accompagnement spécifique aux jeunes qu'ils accompagnent.

Rythmé autour des besoins et des désirs du jeune, l'accompagnement individualisé a un réel impact sur le rapport à l'école qu'entretient le jeune accompagné. « Avec Julie, j'ai appris mes leçons en m'amusant, j'ai été pour la première fois au musée » témoigne Chahrazed, âgée de 8ans et accompagnée depuis 2 ans par l'Afev.

Discussions, sorties, rencontres, découvertes...telles sont les principales actions menées par nos bénévoles pour redonner confiance aux jeunes qu'ils accompagnent.

TOI AUSSI, REJOINS LE RÉSEAU DES 124 000 ÉTUDIANTS QUI SONT PASSÉS A L'AFEV EN 20 ANS !

Découvre notre campagne !
Pour la première fois, un spot TV a été diffusé gracieusement pendant une semaine sur la chaîne NT1.




AVEC LES EDITIONS DALLOZ, VISEZ DROIT

Participez à notre Grand Jeu Concours pour gagner le nouvel iPad et de nombreux ouvrages Dalloz...

Programme Franco-argentin d’échange d’assistants de langue


Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Argentine et la Direction Nationale de la Coopération Internationale du Ministère argentin de l’Education nationale ( www.me.gob.ar/dnci) coordonnent chaque année la mise en place d’échanges d’assistants de langue entre les deux pays dans le cadre d’un accord bilatéral. Cet accord permet, chaque année, d’assigner un nombre déterminé de postes d’assistants de langue en fonction des besoins des établissements éducatifs des deux pays.

Au niveau mondial, l’organisme chargé de coordonner le programme est le Centre International d’Etudes Pédagogiques( www.ciep.fr ).

http://agenda.embafrancia-argentina.org/program...
 

Devenez assistant(e) de français à l’étranger !

Le recrutement 2013-2014 est ouvert depuis le 29 octobre - http://bit.ly/PX7mmk
 

Le couple directeur/doctorant : rencontre, aspirations et communication…

http://act.hypotheses.org/1974

 

Tremplin Doctorants : l’emploi des docteurs


http://www.tremplin-doctorants.com/
 
La Recherche et ses partenaires confirment leur mobilisation pour valoriser l’emploi et l’insertion professionnelle des jeunes docteurs dans l’entreprise et organisent la deuxième édition de Tremplin Doctorants Entreprise.

Notre objectif : apporter aux doctorants et jeunes docteurs un regard différent sur le secteur privé, leur donner une idée plus concrète de leur valeur ajoutée dans l’entreprise.
Rendez-vous le 22 novembre pour une journée de conférences, ateliers de présentation des métiers par des entreprises, entretiens de pré-recrutement, rendez-vous personnalisés autour de projets professionnels.
Une nouveauté 2012 : un parcours dédié aux docteurs et doctorants des Sciences Humaines et Sociales.
 

Offre de stage médiathèque -Madrid

 
Au sein de l’Institut français d’Espagne, rattaché au responsable du bureau du livre et des médiathèques, le/la stagiaire participera pleinement aux activités de la médiathèque.
La médiathèque de l’Institut français dispose d’un fonds de 40.000 documents, plus de 3000 inscrits, offre de nombreuses ressources numériques et lance fin 2012 la plateforme numérique Culturethèque (base de données de ressources documentaires numériques francophones). Elle travaille en réseau avec les médiathèques des Instituts français de Barcelone, Valence et Saragosse et les médiathèques d’Alliance française et coopère avec de nombreuses bibliothèques espagnoles. Elle offre le fonds francophone le plus important d’Espagne. Les principales activités seront :

- Participation aux activités de service public : 12heures par semaine.
- Participation aux rencontres autour du numérique et à la valorisation des ressources.
- Evaluation et réorganisation du fonds documentaire et participation à la réflexion sur de nouvelles activités pédagogiques.
Le stage proposé est un stage opérationnel, clôturant un cursus en sciences de l’information et des bibliothèques. Il permettra au stagiaire de mieux connaitre une institution culturelle française à l’étranger, d’exercer dans un contexte international et de participer à l’évolution des offres documentaires françaises proposées à un public étranger. Conditions d’exercice:
Stage de 6 mois, rémunération avec convention de stage, 35 heures par semaine. Travail du mardi au samedi

Profil recherché : IUT/DUT/Master sciences de l’information et des bibliothèques. Rémunération: Selon convention.
Date limite de candidature: 16 Novembre 2012.
Date de prise d’effet du poste: 4 décembre 2012.

Coordonnées de la personne chargée du recrutement
* Nom du contact: Juin Guillaume
* Email: guillaume.juin@institutfrancais.es
 

Offre de stage en médiathèque - Ramallah (Palestine)

 
L’Institut Français de Ramallah forme avec le Goethe-Institut le Centre Culturel Franco-Allemand de Ramallah. L’IF dispose d’une médiathèque rassemblant des ouvrages en français, allemand et en arabe.

L’IF accueille toute l’année des étudiants qui souhaitent effectuer un stage au sein de la médiathèque.

Parmi les tâches proposées, le stagiaire devra :

· classifier, répertorier, étiqueter les ouvrages
· accueillir les visiteurs et assurer des permanences pour l’emprunt/restitution des ouvrages.
· participer au projet du bibliobus, projet commun de l’IF et du Goethe Institut pour la diffusion du français et de l’allemand auprès du jeune public. · démarcher d’éventuels donateurs pour obtenir des subventions ou dons.

Les stages proposés sont de deux mois et doivent impérativement faire l’objet d’une convention de stage. Les stages ne donnent lieu à aucune rémunération ou indemnisation, ni pour le transport, ni pour le logement.

Profil recherché :

· sérieux, ponctuel, dynamique et motivé, le stagiaire devra faire preuve d’une grande capacité d’adaptation et d’un grand sens de l’initiative,
· capacité à travailler en équipe et en autonomie, sens du contact et bonne présentation
· anglais courant exigé, la maîtrise de l’arabe est fortement souhaitée, la connaissance de l’allemand appréciée
· excellentes capacités rédactionnelles, intérêt pour la culture française et pour la région
· bonne maîtrise des outils informatiques usuels (pack office, Internet, blogs)
Peuvent postuler les étudiants en première ou deuxième année de Master dans les domaines de la culture ou équivalent.

Pour candidater, merci de transmettre votre CV et lettre de motivation en français à l’attention du Directeur de l’IF Ramallah par email aux adresses suivantes : Hala Kaileh – Responsable de la médiathèque IF

mediatheque@ccf-goethe-ramallah.org
Julien Chiappone-Lucchesi – Directeur de l’IF Ramallah
dir-ccf@ccf-goethe-ramallah.org



 

Logements pour les étudiantes


Solution logement bon marché pour les filles : les foyers religieux (aucune obligation religieuse) http://www.m6.fr/emission-100_mag/news-100_mag/458228-viens_chez_moi_j_habite_chez_les_bonnes_s_urs.html

 

Jeu Concours « Calendrier De l’Avent »

des lots à gagner tous les jours du 1 er au 24 décembre ! | MCE TV http://mcetv.fr/mes-services/3011-jeu-concours-calendrier-de-lavent-des-lots-a-gagner-tous-les-jours-du-1-er-au-24-decembre

 

 

Apprendre le français

Bonjour les amis. Vous vous demandez peut-être si votre niveau de français est bon ou non. La meilleure manière de le savoir est de rédiger quelques lignes en français, sur le sujet que vous voulez, et de les lire/ ou recopier à un français. Si certaines de vos phrases sont incompréhensibles, c'est que vous devez oublier TOUT ce que vous avez appris, et TOUT reprendre depuis le début, sinon ce serait un peu comme si vous vouliez bâtir une maison sur des fondations de très mauvaise qualité. Comment apprendre les bases en français (conjugaisons, grammaire...)?

L'idéal est bien sûr de vous inscrire à des cours de français avec un professeur qui parle couramment votre langue, ainsi vous comprendrez parfaitement tout ce qu'il vous expliquera. Apprendre tout seul une langue nécessite beaucoup de temps, et surtout d'avoir une volonté de fer.
En parallèle de ces cours, vous devrez bien sûr travailler à la maison avec un dictionnaire, une grammaire claire, complète. Il vous faudra demander des conseils dans une librairie spécialisée dans les langues étrangères.
Pour enrichir votre vocabulaire, achetez des livres bilingues écrits en français et dans votre langue (une page dans votre langue et la page d'à côté en français) et efforcez-vous de lire en français et de ne regarder la traduction dans votre langue que si vraiment vous ne parvenez pas à deviner le sens du mot que vous ne connaissez pas. Au fur et à mesure de votre lecture, marquez sur un petit carnet les mots que vous ne connaissiez pas avec leur traduction dans votre langue. Ensuite vous apprendrez par coeur ces mots, de même que vous devrez le faire pour les conjugaisons et principales règles de grammaire. Demandez à quelqu'un de vous interroger dessus ensuite. N'oubliez pas que les accents sont très importants en français, ils permettent bien souvent de différencier deux mots, et donc d'éviter les contre-sens.
Connaître ses conjugaisons par coeur permet ensuite de retrouver facilement une forme verbale en conjuguant le verbe au temps voulu de la première à la dernière personne. Si vous ne parvenez pas à les mémoriser, recopiez-les autant de fois qu'il le faudra pour que vous les connaissiez par coeur. L
isez aussi des journaux français. Allez voir des films français sous-titrés ou non, et tant pis si vous ne comprenez pas tous les mots, le principal est de comprendre l'idée de chacune des phrases. N'oubliez pas qu'apprendre une langue est un travail de longue haleine.
Parlez avec des français, à votre rythme. Commencez par des phrases courtes: "Je m'appelle X... J'habite à ... J'ai X âge...". Au début, il vous faudra bien réfléchir à chaque mot que vous prononcerez ou écrirez dans cette langue, vous devrez vous poser une foule de questions (ex: est-ce que je dois accorder? quel est le sujet de la phrase? comment s'écrit ce mot? est-ce que ce verbe se conjugue comme cet autre verbe que je connais?).

Dès que vous avez un doute et que vous aurez sous la main votre dictionnaire et votre grammaire, n'hésitez pas à les utiliser pour vérifier si vous ne vous trompez pas. En effet, plus vite vous prendrez conscience que vous faites telle ou telle faute, et plus vite et plus facilement vous pourrez l'éradiquer. N'hésitez pas non plus à acheter un lexique français thématique, ainsi vous pourrez apprendre par coeur des mots de vocabulaire organisés par thèmes, et y rechercher des mots qui vous manquent plus rapidement que dans un dictionnaire. Vous enrichirez ainsi votre vocabulaire.

Voilà mes conseils. Vous pourrez bien sûr revoir vos conjugaisons sur le web, jouer à une foule de jeux sur la langue française, mais ce sera un complément, vous ne pourrez pas apprendre les bases du français sur le web, juste développer et mémoriser vos connaissances. Voici mes conseils, si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à la poser.

 

Mon but : devenir française

Mavie, 18 ans, étudiante congolaise en BTS, est venue en France rejoindre son père il y a 5 ans. Elle raconte son parcours du combattant pour être régularisée. >> Pour mieux comprendre leur situation, regardez ce témoignage d'une jeune sans-papiers.

https://www.facebook.com/photo.php?v=10200092627341355

La langue française pour les nuls: le livre vient de sortir

http://www.francetv.fr/culturebox/la-langue-francaise-pour-les-nuls-alain-bentolila-fait-la-guerre-aux-fautes-128439
 

Votre langue maternelle n'est pas le français et vous devez rédiger un texte en français?
 

Je ne le répéterai jamais assez. Ne rédigez pas vos textes dans votre langue (si ce n'est pas le français), mais écrivez-les directement en français! Il vaut mieux choisir des mots simples, écrire des phrases courtes directement en français, que de faire de très belles phrases complexes dans votre langue et de passer par un logiciel de traduction pour obtenir votre texte en français. Vous ne gagnerez aucun temps en procédant ainsi, et votre texte sera sans doute incompréhensible, saccagé par le logiciel de traduction pour lequel un mot= un mot, et qui traduit mot à mot les phrases sans réfléchir, bien sûr, au sens. Si vous passez par ces logiciels, vous ne serez pas reçu à vos examens, car votre document n'aura plus aucun sens, alors que si vous écrivez directement votre texte en français, vos phrases seront peut-être plus simples, votre vocabulaire moins riche, mais au moins vos idées seront respectées et vous serez reçu.


 

TV5 Monde propose des cours de Français langues étrangères


http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/enseigner-apprendre-francais/Premiere-classe/p-2040-s0-z0-lg0-Apprendre-le-francais-en-ligne-avec-Premiere-classe.htm?&pid=2040&signal=null&zone=null
J'espère que vous vous y retrouverez...

 

Voici des jeux très intéressants avec les mots proposés par TV5 Monde

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/sciences/Jeux-d-entrainement-cerebral/Les-jeux/p-17885-Le-juste-mot.htm, http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/sciences/Jeux-d-entrainement-cerebral/Les-jeux/p-11195-Mots-coupes.htm

Voici 2 jeux parfaits pour apprendre ou réviser le français: jeu à partir des définitions des mots + jeu consistant à retrouver des mots coupés en 2 appartenant au même lexique

 

Vous travaillez trop lentement, que faire?

http://www.letudiant.fr/trendy/myself/mon-environnement/je-travaille-trop-lentement-que-faire.html

 

Le Canada recrute en France: Quels sont les profils qui séduisent le plus?

 

http://m.20minutes.fr/economie/1041910-canada-recrute-france-profils-seduisent-plus/
 

 

<!--************CODE GEOMAP************-->
<script type="text/javascript" src="http://geoloc11.whoaremyfriends.com/private/geomap.js?compte=114792607045"></script>
<noscript>
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/formation_produits-et-services.php?compte=114792607045"  target="_blank"><img src="http://geoloc11.whoaremyfriends.com/private/geomap.php?compte=114792607045" border="0" alt="produits et services"></a>

<br>Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/formation_produits-et-services.php">produits et services</a>
</noscript>
<br><a href="http://www.geovisite.com/fr/">compteurs visites</a>
<!--************END CODE GEOMAP************-->

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement